INVITÉE D’HONNEUR : Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

 Diapositive1« Engager un processus de changement au service de la jeunesse »

 

 

 

Geneviève Fioraso
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

 

 

Depuis 9 mois, l’enseignement supérieur et la recherche sont engagés dans un processus de changement au service du pays et de la jeunesse. De véritables transformations sont en cours. Elles visent plusieurs objectifs : favoriser la réussite des étudiants, mettre en valeur notre recherche et renforcer l’ouverture internationale. Face aux rénovations qui s’imposaient, j’ai privilégié une méthode, le dialogue. Ce dialogue a débuté dès le mois de juin 2012, avec la mise en place des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche qui ont permis de rétablir le lien avec les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La prochaine étape, c’est la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche. Elle dessinera le cadre général permettant de refonder notre enseignement supérieur et de dynamiser notre recherche, levier de la compétitivité et du redressement de la France. La colonne vertébrale de cette loi, c’est la réussite des étudiants. L’objectif fixé par le Président de la République, c’est d’amener 50% d’une génération à un diplôme du supérieur. L’exigence de qualité et d’excellence doit être la même pour toutes les filières. C’est un enjeu de justice sociale, qui répond à la priorité faite à la jeunesse pour le quinquennat.

L’insertion professionnelle est un enjeu primordial pour notre enseignement supérieur. J’ai d’ores et déjà engagé la simplification de notre offre de formation. Face à 3 360 intitulés de licences générales et professionnelles, et 10 000 intitulés de masters, les étudiants étaient perdus dans leur parcours d’orientation et les employeurs ne comprennent pas les compétences et les connaissances développées dans un tel maquis de formations. Favoriser l’insertion professionnelle passe par un lien renforcé entre l’université et les entreprises. Le meilleur moyen de rapprocher les étudiants du milieu économique, ce sont les stages et l’alternance. Je souhaite intégrer davantage de stages dans les cursus de formation et multiplier par deux l’alternance.

C’est la raison pour laquelle j’ai voulu, pour la première fois, organiser, dans le cadre des Rencontres Universités-Entreprises 2013, des Rendez-vous de l’Emploi spécifique « alternance ». L’objectif est de mettre en relation des jeunes voulant suivre une formation en alternance et des recruteurs proposant des postes en alternance de niveau post-bac (DUT, BTS) jusqu’au Master.

Ces Rendez-vous de l’Emploi « alternance » viennent compléter les traditionnels Rendez-vous de l’Emploi qui, pour leur part, favorisent les contacts entre recruteurs et jeunes diplômé(e)s candidats à l’embauche de niveau bac+5 à bac+8.