Chercheurs-Entrepreneurs Challenges :
tremplin vers la croissance

Deux concours pour récompenser les meilleures initiatives entrepreneuriales
issues de la recherche académique

Les concours « Docteurs-Entrepreneurs » et « Start-Up Connexion » ont été créé en 2014, pour promouvoir l’entrepreneuriat des chercheurs.

Et parce que leur objectif est le même, faire rayonner les projets qui vont révolutionner les marchés de demain,  ils se présentent sous une dénomination commune : les « Chercheurs-Entrepreneurs Challenges »

Cette année encore, les Challenges sont un lieu de rencontres et de valorisation pour :

  • Les chercheurs qui souhaitent concrétiser leurs travaux de thèse
  • Les entrepreneurs qui ont déjà lancé leur entreprise innovante
  • Les investisseurs à l’affût de projets prometteurs

En savoir + : www.chercheurs-entrepreneurs.com

Des finales régionales : la force d’un collectif

Depuis 2018, les Challenges sont organisées en régions. Objectif ? Valoriser les talents au coeur des territoires qui les forment et les accompagnent, en coordonnant les énergies de tous les acteurs concernés.
• Tous se mobilisent : 
collèges doctoraux, laboratoires, responsables Pepite, services de communication, SATT, incubateurs, pour dénicher et accompagner de beaux projets ; les Régions soutiennent ce collectif.
• Le jury garant de la qualité et de la représentativité du territoire, 
composé d’experts, sélectionne les candidats sur leur potentiel d’innovation et leur business plan.
• 3’ pour convaincre et expliquer son projet de façon claire et concise, 
cela se travaille avec des pros, spécialistes de la propriété intellectuelle et de l’investissement : le résultat est spectaculaire et inspirant !

Des parrains et marraines de talents

Florence Allouche, docteur en pharmacie, titulaire du MBA d’HEC et ancienne attachée des hôpitaux de Paris, était la marraine de la promotion 2018. Pendant 16 ans à la tête de l’Office du transfert des technologies et des partenariats industriels de l’AP-HP (d’où sont sortis 70 start-up), elle crée en 2016, la start-up Sparing Vision qui développe de nouveaux traitements pour les maladies dégénératives de la rétine. La jeune entreprise est lauréate et grand prix i-Lab en 2017. En savoir +

Amélie de Montchalin, députée LREM de l’Essonne, a remis les prix en 2018.



Partager cet article :
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • RSS
  • email