Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Île-de-France

jean-paul-huchon-president-de-la-region-ile-de-france-27565« Les entrepreneurs recherchent des savoirs et les diplômés recherchent des entreprises »

Jean-Paul Huchon
Président du Conseil régional d’Île-de-France

L’enseignement supérieur et la recherche sont deux grands atouts pour l’Île-de-France. 600 000 étudiants sont formés chaque année dans l’une des 17 universités de la Région Capitale, dans ses écoles d’ingénieurs ou ses écoles de commerce. Ils peuvent compter sur les 70 000 chercheurs qui exercent dans les nombreux établissements que compte notre région.

Ici, on se forme, et on se forme bien : les compétences des Franciliens sont l’un des piliers de notre compétitivité. Ce sont eux qui font de l’Île-de-France la région la plus attractive d’Europe continentale. Les entrepreneurs recherchent des savoirs et les diplômés recherchent des entreprises : notre responsabilité est de faciliter ces rencontres, parce qu’elles créent un écosystème favorable à la croissance de demain, celle dont nous avons besoin pour sortir de la crise.

Mais il reste encore beaucoup à faire : les savoirs et les savoir-faire acquis à l’Université sont souvent trop méconnus des entreprises ; les doctorants ignorent aussi parfois qu’ils peuvent valoriser leurs compétences dans les entreprises. C’est pourquoi nous apportons notre soutien aux Rencontres Universités Entreprises organisées par AEF. Ses objectifs rejoignent ceux que nous portons à travers les « Doctoriales » et le « Nouveau Chapitre de Thèse », que nous avons mis en oeuvre pour soutenir l’insertion des jeunes diplômés.

De fait, la Région est plus que jamais aux côtés des étudiants, des chercheurs et des entrepreneurs. En dix ans, nous avons multiplié par 10 notre soutien à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation. Nous agissons au quotidien pour que les étudiants puissent construire et renforcer leurs compétences dans les meilleures conditions possibles. Nous intervenons pour stimuler la créativité et fédérer les acteurs de la recherche. Nous créons un contexte favorable à la valorisation du travail des chercheurs. Nous facilitons le développement des PME à fort potentiel, nous aidons au développement de l’innovation pour créer les conditions d’une compétitivité forte et durable, qui soit profitable en retour à tous les Franciliens. Et dans un monde où les enjeux de compétitivité ne s’arrêtent pas aux frontières, nous soutenons l’internationalisation des entreprises comme la mobilité des chercheurs et des étudiants.

Je crois pouvoir dire aujourd’hui que notre action est connue et reconnue. Vous misez sur nous, parce que nous misons sur vous. Cette confiance, nous la retrouvons dans le nouvel acte de décentralisation qui sera adopté d’ici la fin de l’année. Le gouvernement a choisi de nous donner un rôle majeur dans le développement économique, dans l’enseignement supérieur et la recherche de l’Île-de-France. Il nous confiera aussi bientôt la gestion des fonds européens. Demain, notre responsabilité sera donc d’autant plus grande pour accompagner chacun de vous. Je veux vous dire toute ma fierté d’être chaque jour davantage à vos côtés.